Histoire & Consommation du chocolat

Le chocolat provient du cacaoyer, un arbre produisant les fèves de cacao. Le cacaoyer est cultivé depuis au moins trois millénaires en Amérique du Sud et Centrale. Durant la civilisation précolombienne, le chocolat fut un produit de luxe et les fèves de cacao ont été souvent utilisées comme monnaie d'échange.
Les Mayas furent les premiers à utiliser les fèves de cacao pour en faire une boisson chocolatée dite mousseuse et amère nommé xocoatl, qui est la contraction de xocolli (signifiant "acide") et de atl (signifiant "eau").
Les Aztèques, quand à eux, associait le chocolat à Xochiquetzal, déesse de l'amour, de la beauté, et de la fertilité.
Le cacaoyer et le chocolat étaient donc inconnus ailleurs dans le monde jusqu'au XVIeme siècle. Ce n'est qu'à partir de la conquête des Aztèques par les Espagnols que le chocolat fut importé en Europe par Hernan Cortés en 1528. Dès le XVIIeme siècle, le chocolat devient chez l'aristocratie et le clergé espagnol. Il s'étend aussi aux autres colonies espagnoles comme les Pays-Bas espagnols. En Angleterre, le chocolat est déjà un produit plus abordable pour toutes les classes sociales; tandis qu'en France on découvre le chocolat qu'en 1615, à l'occasion du mariage d'Anne d'Autriche (fille du roi d'Espagne, Philippe III) et de Louis XIII.
 
C'est donc ainsi que le chocolat est devenu si populaire en très peu de temps dans nos sociétés occidentales.
De nos jours, tous recherchent dans le chocolat le délice et le bien-être du corps.  Les scientifiques, eux se demandent si ce petit plaisir du quotidien ne tend pas à en devenir addictif.  
 
 
LE CHOCOLAT : UN PLAISIR OU UNE DROGUE DURE ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site